Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Fossiles
  • Fossiles
  • : Blog présentant les fossiles de nos collections et par gisements. Attention! Les photos et les textes sont la propriété de leur auteur avec les droits qui vont avec.
  • Contact
5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 12:09

La carrière de Lixhausen est ouverte dans les couches du Domérien. Début 2000, la partie supérieure de la carrière a été exploitée et sont alors apparues les couches du toarcien inférieur (schistes cartons) et du toarcien moyen.

Une coupe stratigraphique intéressante pouvait alors et durant 2 ans y être observée: de bas en haut:

  1. * DOMERIEN, constitué de:
  2.  
  3.     1- Marnes grises silteuses à ovoïdes. Ce niveau épais d'un quarantaine de mètres contient de nombreux nodules calcaires de forme ovoïde. Il est quelquefois possible de trouver quelques nodules fossilifères qui contiennent majoritairement l'ammonite de zone Amaltheus margaritatus.
  4.     2- Marnes à septarias épaisses d'environ 5 mètres contenant de gros nodules de parfois plus de 30 cm, parfois par banc,
  5.     3- Marnes/argiles sans concretions contenant des Pleuroceras spinatum
  6.     4- Calcaire dit de Kirrwiller épais de 30 à 60cm qui est en fait un calcaire gréseux avec forte concentration de pyrite et marcassite. Présente la particularité de contenir de très nombreux fossiles ammonites (Pleuroceras, Amaltheus, Pseudoamaltheus, Lytoceras) Belmnites, gastéropodes, bivlaves et parfois ossements. La dureté de la roche rend le dégagement des fossiles délicat.
  7.  
  8. * TOARCIEN:
  9.   1- Inférieur: schistes cartons quasi azooiques n'y ont été trouvés que quelques écailles de poissons indéterminés.
  10.   2- Moyen: marnes gris clair réparties en plusieurs niveaux:
  11.       a- Marnes à belemnites, fossiles roulés
  12.       b- Marnes à Dactylotheuthys irregularis
  13.       c- Marnes à phosphorites
  14.       d- Marnes à ammonites pyriteuses
  15.       e- Marnes à nodules calcaires

Le reste du Toarcien est absent et l'on ne retrouve donc que la zone à Hildoceras bifrons (bien qu'absente dans la faune), et une partie de la zone à Haugia variabilis.

A l'heure actuelle, la partie supérieure est observable uniquement en certains endroits réduits car souvent recouverts de terre végétale. Les prélèvements y sont quasiment impossibles. Les parois de la carrières ont été "taillées avec un pente à 45° et l'exploitation à l'heure actuelle va se poursuivre sur la profondeur.

Il est encore possible de trouver quelques pièces intéressantes mais bien moins qu'il y a quelques années. Trouvez une belle Amalthée sur la journée et vous pourrez vous estimer heureux. La méthode consiste en l'ouverture des nodules calcaires afin de peut-être y trouver un fossile

A noter que la qualité de conservation des fossiles est très intéressante car la coquille est encore présente sur les ammonites.

Prochain reportage sur la faune découverte dans la carrière.

  1.  
  2.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by David et Ange - dans fossiles par gisements
commenter cet article

commentaires

Mhamdy 13/06/2014 14:26


Bonjour j'ai trouvée un fossile lors de mes vaccance , mais je n'arrive pas à l'identifier si vous voulez je peux vous envoyer une photo


Bien Cordialement

fada du fossile 05/05/2009 02:22

houlala chapeau bas ces ammmonites sont fabuleusement belle bravo et continuer à nous faire rêvé avec ces fossiles de toute beauté!amitié: "fada du fossiles"